Spectateur ou voyeuriste?

Les photographies de Diane Arbus et de Nan Goldin nous plongent dans l’intimité la plus profonde de leurs modèles (à ce propos, voir notre article plus détaillé intitulé Une plongée dans l’intimité… du photographié ou du photographe?). Le spectateur se retrouve alors confronter à ces images, en porte-à-faux entre amateur d’art et voyeuriste.

La réflexion de Susan Sontag dans l’article Regarding the pain of others (que nous avons déjà évoqué dans notre article Le spectateur face à l’image : gène ou déresponsabilité?) débouche sur cette question. A force de voir des images violentes, nous voulons toujours plus de sang, toujours plus de « trash », marchant alors en pieds-joints dans le voyeurisme.

Martine Rouleau, commissaire d’exposition de photographie, traite aussi de cette question dans son article La vie à coups d’images sur Nan Goldin (mentionné dans notre article Le spectateur face à l’image : gène ou déresponsabilité?). Selon elle, la photographie a une fonction d’introspection personnelle pour l’artiste, de journal intime – voir à ce sujet notre article sus-citée Une plongée dans l’intimité... – sur la place de la photographie dans la vie de Nan Goldin. Mais le spectateur devient voyeur par la technique employée par la photographe: cadrage serré, gros plans, parfois impressions en grand format… Nous nous retrouvons propulsés dans l’intimité de la scène photographiée, comme si nous regardions par le trou de la serrure.

Les limites sont floues, et si les images de Diane Arbus et de Nan Goldin nous touchent autant, c’est sûrement que leurs œuvres nous amènent à nous remettre en question, et c’est en cela que la violence de ces clichés développe tout son sens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s